Nous contacter Tél: (+237) 222 23 45 46
Heures d'ouverture Lun - Ven 8h00 - 17h00

INSÉCURITÉ DANS LA RÉGION DU CENTRE : LE MINAT SIFLE LA FIN DE LA RÉCRÉATION DANS LE TRANSPORT URBAIN ET INTER URBAIN

INSÉCURITÉ DANS LA RÉGION DU CENTRE : LE MINAT SIFLE LA FIN DE LA RÉCRÉATION DANS LE TRANSPORT URBAIN ET INTER URBAIN

L’hôtel Hilton de Yaoundé a servi ce jeudi 11 mai 2023 de cadre au lancement du Plan de Réponse Humanitaire 2023 par le Ministre de l’Administration Territoriale Atanga Nji Paul. Cela, en présence de la Ministre de la Promotion de la Femme et la Famille, Marie Thérèse Abena Ondoa.
Comme à la coutumé, le gouvernement du Cameroun et la communauté humanitaire ont conjointement lancé le Plan de Réponse Humanitaire (PRH) 2023 pour répondre aux besoins urgents de 2,7 millions de personnes parmi les plus vulnérables.
En effet, le Cameroun continue à être affecté par le conflit du Bassin du Lac Tchad, la violence dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest ainsi que la crise en République centrafricaine qui touche les régions de l’Est, de l’Adamaoua et du Nord.
Ces facteurs endogènes requièrent 407,3 millions de dollars soit 22 milliards 330 millions de FCFA pour fournir une assistance vitale et une protection aux personnes en souffrance durant cette année 2023.
Dans ce lot, les besoins des femmes et des enfants représentent près de 77% de demande d’aide humanitaire. Ils payent ainsi le lourd tribut du fait desdites crises.
Matthias Z. Naab, le Coordinateur Humanitaire pour le Cameroun a exhorte dans sa prise de parole, la Communauté Internationale à fournir un financement rapide, flexible et à la hauteur des besoins des ces personnes en situation de précarité. Pour 2023, les partenaires humanitaires ciblent 2,7 millions de personnes, en quête soutien. Par ailleurs, le complément des efforts du gouvernement pour sauver des vies, protéger les plus vulnérables va permettre aux personnes touchées par la précarité de vivre dans la dignité et la sécurité.

Précédent INSÉCURITÉ DANS LA RÉGION DU CENTRE : LE MINAT SIFLE LA FIN DE LA RÉCRÉATION DANS LE TRANSPORT URBAIN ET INTER URBAIN